Sans-abri : une infraction tolérée aux droits de l’Homme

” On n’a rien, on est à la rue, et on nous prend le peu qu’on a. On a notre vie dans un sac, un duvet pour dormir, et c’est tout.
On n’a nulle part où aller dignement, on n’existe pas, la société nous ignore et on nous chasse d’un abri de toile
“.

.

En France, aujourd’hui, plus de 140 000 personnes sont sans abri. Plus de 3,5 millions de personnes sont victimes de mal-logement ou sans domicile fixe, dont plus 600 000 enfants. Et des millions sont en situation de précarité d’habitat (8 millions de pauvres). Laisser des personnes vivre dans la rue, en situation de précarité, est une infraction tolérée à la Déclaration universelle des droits de l’Homme.

15 mai 2009 : les Enfants de Don Quichotte appellent à une nouvelle mobilisation en faveur des sans-abri, des mal logés, des personnes en situation de précarité. Ils installent des tentes sur les quais des Tuileries (Paris), avant d’être évacués par la police à la tombée de la nuit. Extraits.

> Lire le témoignage de Jean : La rue, il suffit de pas grand chose

 


.
.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

sans abri_infraction tolérée 013_virginie de galzain

.

DIAPORAMA

.

.
contact : vdegalzain@gmail.com    blog : vdegalzain.wordpress.com