Russie : l’autre visage

Le combat pour les droits de l’Homme est véritablement le combat d’aujourd’hui
pour la paix et l’avenir de l’humanité.
” (Andreï Sakharov)

.

Organisée par le Collectif du “off” Russie-France 2010 (rejoint par RSF), l’exposition Russie : l’autre visage a pour but de faire connaître le pays de l’intérieur. ” Depuis début 2010, nous organisons plusieurs événements en parallèle de l’année France-Russie, précise Boris Durande, coordinateur du collectif. L’objectif est de montrer un autre visage de la Russie, celui que l’on ne voit pas ou que l’on ne veut pas rendre visible. Il donne la voix à la société civile, incarnée par les organisations non gouvernementales, les associations…

Ainsi, pour la première fois en France, dix organismes  russes, acteurs de l’amélioration des conditions de vie et du respect des droits humains en Russie sont réunis. Sous un chapiteau de 225 m², par le biais d’expositions photographiques, on entre au cœur de réalités de vie d’un pays qui reste méconnu. Une occasion unique de  mieux comprendre, en allant à la rencontre des membres d’ONG, de mouvements de société qui s’engagent, qui prennent des risques pour le présent et l’avenir. Éducation, liberté d’expression, immigration, environnement, lutte contre les discriminations, art militant… tous les domaines sont concernés. Immersion, en photos et en textes..

 

Du 9 au 11 juillet 2010, parvis de l’Hôtel de Ville


.


.

Médias
La fondation pour la défense de la Glasnost est une ONG qui lutte pour la liberté de
la presse en Russie. Information et actions, analyse, veille et recherches, aide juridique…
son rôle est stratégique.


.

Immigration
Vladislav Efremov et Oksana Onipko, photographes, ont travaillé sur l’immigration
économique. Ils mettent en avant les conditions de vie et le rôle de ces citoyens de l’ombre,
qui participent à la vie économique et sociale.


.

Armée
En Russie, on estime officiellement à 2 000 le nombre de décès pour “suicides” parmi
les militaires. L’organisation des Mères de soldats de Saint-Pétersbourg soutient les soldats
victimes de mauvais traitements  et leurs mères, au niveau psychologique et juridique.
Fondée en 1991 par Ella Poliakova, elle lutte pour sensibiliser l’opinion en dénonçant les
faits et agit pour la réforme du système de conscription.


.

Droits des personnes LGBT (lesbienne, gay, bi, trans)
Nicolas  Alexeyev, avocat, est fondateur de GayRussia. Depuis cinq ans, les tentatives
d’organisation de la Moscow pride s’intègrent dans de nombreuses campagnes pour la
protection et le respect des droits des personnes homosexuelles, lesbiennes, bi et trans.
Plusieurs affaires ont été portées devant la Cour européenne des droits de l’Homme  :
Nous devons parvenir à faire respecter nos droits en nous appuyant sur le Droit “, précise-t-il.


.


.


.

Droits humains
Née à l’époque de la perestroïka, Mémorial est aujourd’hui un réseau qui lutte pour le
respect des droits humains (civils en zone de conflits armés, réfugiés, persécutés politiques
et victimes de discriminations). Cette exposition présente des photos sur la Tchétchénie
et rend hommage à quatre personnes assassinées pour leur engagement (Anna Politkovska,
Natalia Estemirova, Stanislav Markelov et Anastassia Babourova).


.

Art militant
Eugene, 39 ans, est membre du groupe activiste Affinity. Un réseau international
d’artistes sociaux qui organise des mobilisations, ou des manifestations artistiques,
notamment face à la montée du racisme et du néonazisme en Russie. Plusieurs membres
sont venus en stop pour être présents à Paris. Dans la nuit qui a précédé l’inauguration,
ils ont réalisé Guernica 2010, une œuvre picturale mêlée à des photos et des coupures
de presse sur des militants anti-fascistes- artistes, étudiants, juristes – sauvagement assassinés.

Sur cette banderole, on peut lire : Pour le pouvoir, le fascisme, c’est du hooliganisme,
précise Eugène. C’est une protestation contre le fait qu’en Russie, les actes fascistes
ou néonazis ne sont pas condamnés comme tels, mais qualifiés de hooliganisme.

Certaines personnes dissimulent leur visage par crainte de représailles de membres
de mouvements néonazis
” (Eugène, membre de Affinity).


.

Éducation
Fondé par Mikhaïl Khodorkovski, le lycée Podmoskovny-orphelinat Koralovo est un
exemple en Russie : il permet d’accueillir gratuitement des enfants orphelins qui ont
parfois survécu à des événements traumatisants (attentats, catastrophes sanitaires…)
ou qui sont en très grande difficulté. À l’issue du bac, les deux meilleurs élèves ont la
possibilité d’aller poursuivre leurs études à Londres via la fondation de Londres.
Mikhaïl Khodorkovski, ancien patron du groupe pétrolier Ioukos, est emprisonné depuis 2005.
Ses parents gèrent l’établissement.

MISE À JOUR JANVIER 2014 : Khodorkovski a été libéré par Vladimir Poutine le
20 décembre 2013 à la surprise générale. Les motivations du président de la Fédération
de Russie sont sans aucun doute aussi bien politiques qu’économiques mais ne trompent
personne. En mars 2014, Khodorkovski reprend ses engagements contre l’oppression de
Poutine et soutient les Ukrainiens dans leur combat pour l’unité territoriale de leur pays.


.

Droits de l’homme
Exposition hommage Inquiétude et espoir : Andreï Sakharov (1921-1989). Homme juste
et visionnaire, physicien, penseur universel, Andreï Sakharov œuvra pour la justice sociale
et la défense des droits de l’Homme en Union soviétique et dans le monde. Prix Nobel de
la paix en 1975, le gouvernement lui refusa le visa nécessaire pour aller recevoir son prix à Oslo.

Le combat pour les droits de l’Homme est véritablement le combat d’aujourd’hui
pour la paix et l’avenir de l’humanité.
” (Andreï Sakharov)

.


.

RSF
Reporters sans frontières poursuit depuis plus de 25 ans son engagement contre la censure,
pour la liberté d’expression, pour la liberté de la presse. Au classement mondial 2009 de la
liberté de la presse, la Russie était en 153e position sur un total de 175 pays.

EXPOSITION : Parvis de l’Hôtel de Ville de Paris. Entrée libre.
Ven 9 de 14h à 20h. Sam 10 de 11h à 20h. Dim 11 de 11h à 18h.
Organisation RSF et le collectif du “off” de France-Russie 2010.
www.leoffdefrance-russie2010.com
et www.rsf.org
.

LES 10 ORGANISMES REPRÉSENTÉS

– Le Centre et le Musée Andreï Sakharov
– La Fondation pour la défense de la Glasnost
– L’organisation des Mères de soldats de Saint-Pétersbourg
– Le lycée « Podmoskovny » à Koralovo
– L’Association pour la défense des personnes LGBT GayRussia.ru
– Le Comité d’assistance civile
– L’Institut de l’action collective (IKD, IAC)
– Mémorial
– “La vague écologique du Baïkal”
– Le groupement d’artistes sociaux Affinity
.

 

 

Advertisements
%d bloggers like this: